Accueil Opinions Éditos

Une petite pierre communale pour combler le fossé entre le politique et le citoyen

L’heure est à la « participation citoyenne », soit l’implication de citoyens dans des instances ad hoc ou existantes pour y consulter en amont des prises de décisions. « Le Soir » et « Le Vif » ont mené l’enquête pour voir s’il était possible pour un citoyen d’obtenir des informations avant chaque conseil communal.

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 3 min

Réenchanter la politique ? Rapprocher le citoyen du pouvoir ? C’est un enjeu majeur alors que le fossé démocratique ne fait que s’accroître. Trop de citoyens ont l’impression de n’être consultés par les partis que lors des élections, mais trop de citoyens aussi ne s’intéressent à la gestion de leur pays, Région ou commune que distraitement ou pour s’en plaindre de loin, sans se montrer proactifs.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs