Accueil Belgique Politique

Budget: le fédéral compte récupérer 420 millions d’euros d’aides «corona» indûment perçues

D’ici 2024, l’État compte récupérer 420 millions d’euros d’aides « corona » indûment perçues.

Temps de lecture: 1 min

Le gouvernement compte bien récupérer les aides « corona » indûment perçues, à hauteur de 420 millions d’ici à 2024, rapporte La Libre Belgique jeudi.

Le Conseil des ministres électronique de mercredi a avalisé les notifications budgétaires, une semaine après l’accord dégagé sur le budget fédéral. Il ressort de celles-ci que cinquante inspecteurs vont être engagés pour effectuer des contrôles supplémentaires sur l’utilisation abusive des mesures de soutien covid. Cinq inspecteurs seront dédiés au régime « indépendants » et 45 pour le régime « salariés ».

2022, 2023 et 2024

Ils devront récupérer 420 millions d’euros d’ici à 2024, soit 110 millions en 2022, 140 en 2023 et 170 en 2024.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Fontesse Philippe, jeudi 21 octobre 2021, 20:35

    Je suis d'accord de rechercher les fraudeurs mais est-ce normal qu'ils soient plus pénalisés que certains élus ou personnes proches de ceux-ci qui ont fraudé (exemple Ducarme père qui n'a pas rentrer ses déclarations d'impôts ou les élus qui ont fait des travaux dans leur habitation dans le sud de la France, les achats des hélicoptères militaires, etc...). Sans compter, les différents gouvernements qui ont été créé pour caser les copains mais qui nous coûtent énormément, là aussi on peut aller récupérer de l'argent.

  • Posté par Cornelis Michel, jeudi 21 octobre 2021, 15:34

    Peut-on immuniser fiscalement les aides tant qu'elles ne sont pas définitivement certaines ?

  • Posté par Cornelis Michel, jeudi 21 octobre 2021, 15:26

    "Indûment", c'est bien la question... Que ceux qui ont créé des sociétés bidon dans le but exclusif de bénéficier des aides soient punis, c'est normal. Que les indépendants dans des secteurs qui n'ont pas dû fermer ait bénéficié du droit passerelle en affirmant sur l'honneur que la baisse de leur chiffre d'affaire était due au Covid, c'est la porte ouverte à tous les abus pour les contrôles. Comment un traducteur, un interprète, un comptable ou un formateur peuvent-ils PROUVER que la baisse de leur CA était due au Covid ? Par contre, oui, leur CA était bien inférieur de 40 ou 60% à celui de 2019. Mais la cause reste une présomption...

  • Posté par Cornelis Michel, jeudi 21 octobre 2021, 15:20

    420 millions sur combien ? Cet argent était autant destiné à aider les bénéficiaires qu'à soutenir l'économie. Maintenant qu'il a été dépensé, on va venir le rechercher ?

  • Posté par Drumberg Benoit, jeudi 21 octobre 2021, 8:44

    c'est une blague ? On est pourtant pas le 1er Avril !

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs