Accueil Sports Football Ligue des Champions

Infection grippale, malaise, coronavirus…: voici pourquoi le coach du Bayern Munich était absent en Ligue des champions

Avec un Lewandowski buteur mais sans son T1, le Bayern Munich a écrasé Benfica.

Temps de lecture: 2 min

Le Bayern Munich, qui restait sur un succès 5-0 contre le Dynamo Kiev en C1, a poursuivi son carton plein en infligeant une nouvelle correction (4-0) au Benfica mercredi à Lisbonne, lors de la troisième journée de la Ligue des champions.

Au classement du groupe E, l’équipe allemande a creusé l’écart en tête de la poule avec neuf points, à cinq longueurs de son adversaire du soir, deuxième. Elle possède la meilleure attaque de la compétition (12 réalisations) et n’a pas encore pris de but.

Précisons que Julian Nagelsmann n’était pas sur le banc bavarois mercredi soir. Ce sont nos confrères du Bild qui annoncent la raison : « Il a dû rester à l’hôtel en raison d’une infection grippale. Cette dernière a entraîné un malaise. Il n’a toutefois pas raté une miette du match de ses protégés à la télévision ».

Mercredi, c’était donc Dino Toppmöller le T1 du Bayern Munich. Il était en contact avec Nagelsmann. Et c’est bien ce dernier qui a régulé des changements à distance.

Coronavirus

Nagelsmann a été testé positif au coronavirus, a ensuite annoncé le club bavarois jeudi. « Julian a été testé positif au coronavirus bien qu’il soit entièrement vacciné. Il retournera à Munich séparément de l’équipe dans un avion médical et sera placé en quarantaine », a écrit le Rekordmeister dans un communiqué.

Le Bayern occupe actuellement la tête du championnat d’Allemagne avec 19 points, un de plus que Dortmund, 2e.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Ligue des Champions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir