Accueil Société

La Belgique est-elle prête pour une quatrième vague? Les mesures en vigueur Région par Région

Au fil du temps, les mesures se sont assouplies ou durcies en fonction de l’avancée de l’épidémie dans chaque Région. Il est parfois difficile d’y voir clair. Voici ce qu’il faut retenir des mesures actuelles en Belgique.

Temps de lecture: 4 min

L’augmentation des cas en ce début d’automne était attendue. Malgré la campagne de vaccination qui suit son cours en Belgique, cela n’empêche pas les experts et personnalités politiques de craindre une quatrième vague et d’envisager un renforcement des mesures sanitaires.

Au fil du temps, les mesures se sont assouplies ou durcies en fonction de l’avancée de l’épidémie dans chaque région. Alors que la vaccination traîne quelque peu à Bruxelles et que l’extension du Covid Safe Ticket y a déjà été introduite, la Wallonie se prépare à le mettre en application dès le 1er novembre prochain. En Flandre, la situation diffère de celle du sud du pays. Aux yeux de Frank Vandenbroucke, ministre fédéral de la Santé (Vooruit), le gouvernement flamand (qui n’envisage pas l’extension du CST jusqu’ici) devrait laisser les bourgmestres qui le souhaitent recourir davantage à celui-ci.

Avec des mesures différentes, des dates différentes et une situation épidémiologique différente géographiquement, il est parfois difficile d’y voir clair. Voici ce qu’il faut retenir des mesures actuelles région par région.

Région de Bruxelles-Capitale

Depuis le 1er octobre dernier, plusieurs mesures sont entrées en vigueur, concernant notamment le port du masque et le CST. Actuellement, le port du masque est obligatoire dans les espaces clos des transports publics, dans les établissements comprenant des métiers de contact et où la distance de 1,5m ne peut pas être garantie, pour les organisateurs et collaborateurs d’événements, de compétitions sportives, de congrès… lorsque ceux-ci sont organisés à l’intérieur, sans application du CST et pour un public de 500 personnes ou plus.

Dans le cas où la distanciation sociale ne peut pas être respectée, le masque reste obligatoire pour les personnes de 13 ans et plus.

De leurs côtés, les discothèques et bars dansants ont pu rouvrir après un an et demi de fermeture, moyennant la vérification du Covid Safe Ticket à l’entrée de ces établissements. Le secteur de l’horeca est soumis à la même règle.

Pour les événements de masse de plus de 500 personnes à l’intérieur et d’au moins 750 à l’extérieur, les organisateurs ont la possibilité de recourir au CST. Par ailleurs, les établissements horeca, relevant du secteur sportif, et du secteur de l’événementiel doivent être équipés d’un appareil qui mesure la qualité de l’air. Celui-ci doit être visible par les visiteurs. La norme cible est de 900 ppm CO2.

Le CST sera d’application dans la capitale jusqu’au 15 janvier 2022 mais sera réévalué tous les mois et pourra être suspendu en cas de nette amélioration des situations épidémiologique, vaccinale et hospitalière.

Région wallonne

Ce mercredi 20 octobre, le Parlement wallon a officiellement approuvé l’extension du Covid Safe Ticket dès le 1er novembre prochain. Tout comme à Bruxelles, celui-ci sera d’application dans de nombreux lieux. Dans les discothèques, l’horeca sauf sur les terrasses, dans les hôpitaux, les maisons de repos et de soins, dans les centres sportifs et centres de fitness. Il sera demandé à partir de l’âge de 12 ans.

Le CST s’appliquera obligatoirement à partir de 50 personnes en intérieur et 200 personnes en extérieur, ce qui est déjà le cas aujourd’hui. En dessous de ces seuils, il pourra être utilisé sur base volontaire. Par ailleurs, dans les lieux où le CST est obligatoire, il ne faudra pas porter de masque. Hormis cette spécificité, le port du masque reste obligatoire dans les lieux où le Covid Safe Ticket n’est pas exigé. Il ne le sera pas dans les transports publics, la sphère privée ou intime, les administrations publiques, les activités éducatives, les magasins et centres commerciaux.

Il est prévu jusqu’au 15 janvier 2022, sous réserve de devoir prolonger cette mesure ou de la raccourcir. En outre, des sanctions pénales sont prévues en cas de non-respect de ces règles avec une amende allant de 50 à 500 euros pour les visiteurs et de 50 à 2.500 euros pour les organisateurs.

Région flamande

Depuis le 1er octobre, la plupart des mesures ont été supprimées mais quelques-unes restent en vigueur. Le télétravail n’est plus recommandé dans le nord du pays. Les discothèques ont également pu rouvrir. Il n’y a plus de restrictions concernant les mariages et les funérailles. Le nombre d’invités à domicile est désormais illimité. Les événements peuvent se dérouler en intérieur avec moins de 500 spectateurs et en extérieur avec moins de 750 spectateurs et ce, sans restrictions. Pour les événements de plus de 500 personnes à l’intérieur et de plus de 750 personnes à l’extérieur, le CST peut être utilisé. Autrement, le masque et la distanciation sont obligatoires.

Concernant le masque, il est encore obligatoire pour toute personne âgée de plus de 12 ans dans les transports en commun, les établissements de santé, pour les professions de contact et lors d’événements, de spectacles culturels et de compétitions sportives.

À lire aussi Wallonie et Bruxelles: le guide pour tout comprendre au Covid Safe Ticket

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Jean Jean Paul , samedi 23 octobre 2021, 19:42

    Jusqu'où irez vous pour nous faire peur, afin de nous obliger votre vaccin ? Nous en avons marre de vos mensonges

  • Posté par Hiersoux Michel, jeudi 21 octobre 2021, 12:55

    Tous ces mesures région par région ; un non-sens. Les mêmes mesures devraient être appliquées dans tous le pays en même temps. J'habite en Wallonie et la région flamande est à 1 km de chez moi.... mais, ouf, le virus s'arrête à la frontière entre Rixensart et Overijse (ironie)

  • Posté par LABEYE Marie-Jeanne, jeudi 21 octobre 2021, 17:34

    Vous avez découvert la problématique des fonctions discontinues.

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko