Accueil Société

Augmentation des chiffres covid: Alexander De Croo préconise le port du masque dans les espaces fermés

Face à l’augmentation des indicateurs du virus, plusieurs personnalités réagissent et mettent en garde contre une quatrième vague. Jeudi, c’était au tour du Premier ministre de réagir.

Temps de lecture: 2 min

Selon les chiffres de l’Institut de santé publique Sciensano publiés jeudi, entre le 11 et le 17 octobre, une moyenne de 3.249 personnes ont été contaminées chaque jour par le covid. Il s’agit d’une hausse de 53 % par rapport à la semaine précédente. Du côté des admissions quotidiennes à l’hôpital, des hospitalisations et des décès, on observe également une hausse des chiffres, ce qui fait craindre l’arrivée d’une quatrième vague.

Jeudi après-midi, Alexander De Croo prenait la parole sur VTM Nieuws pour avertir la population. En effet, le Premier ministre conseille de porter le masque.

« Nous voyons que les chiffres des contaminations augmentent et que le nombre d’admissions augmente également dans nos hôpitaux. La grande différence avec la même période l’année dernière est la vaccination », a-t-il déclaré.

La vaccination comme seule solution

Le Premier ministre a ainsi insisté sur l’importance de la vaccination. « La priorité devrait être d’essayer de vacciner les personnes qui ne sont pas vaccinées dès que possible. Nous surveillons la situation de près, afin de savoir s’il faudra intervenir à un certain moment. » Pour Alexander De Croo, des mesures supplémentaires ne sont pas nécessaires pour le moment.

Le virologue Steven Van Gucht semble d’accord avec le Premier ministre. Lui aussi préconise de ne pas laisser tomber le masque trop vite. Bien qu’il s’attendait à cette hausse, le virologue s’avoue surpris par sa vitesse. Il espère que les vacances scolaires d’automne calmeront l’évolution malgré le fait que de nombreux Belges partiront à l’étranger. « Pour le moment, les chiffres belges sont plus élevés que ceux d’autres pays voisins, donc voyager ne sera pas nécessairement un problème », estime-t-il.

Le virologue pense cependant qu’on s’est un peu trop vite débarrassé de l’obligation du port du masque. « Nous savions qu’on allait vers une hausse des chiffres et continuer à porter ce masque encore un peu nous aurait aidés. Ne pas le faire et augmenter le nombre de contacts a un impact sur le nombre de contaminations et d’hospitalisations. »

Porter un masque « permet de faire beaucoup de choses tout en maintenant la sécurité. Cela fait baisser le risque et c’est précieux en ce moment », conclut-il.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

20 Commentaires

  • Posté par Chapelle Nelly, jeudi 21 octobre 2021, 17:19

    Merci Mr De Croo. Et dire que l'on rit des médecins qui recommandent la vitamine D

  • Posté par zay sergio, jeudi 21 octobre 2021, 17:17

    Le port du masque est un prix à payer assez petit par rapport aux avantages qu'il apporte. Par contre il faudrait plus de contrôles. Chaque fois que je prends le métro ou le tram il y a au moins un passager sur 5 qui ne le porte pas. Un jour je l'ai fait noter à une patrouille de surveillance de la STIB et l'agent a ouvert grand les bras et a dit "on fait ce qu'on peut..."

  • Posté par Martin Roland, jeudi 21 octobre 2021, 17:11

    Russie: Le bilan total des morts atteint désormais plus de 227.000 personnes, selon les chiffres du gouvernement, faisant de la Russie le pays le plus endeuillé d'Europe. L'agence nationale des statistiques, qui a une définition plus large des morts du Covid, faisait état fin août d'un bilan bien pire: plus de 400.000 décès. La troisième vague de l'épidémie est portée par le variant Delta, plus contagieux, et le faible respect du port du masque et des mesures de distanciation, notamment dans les transports et les magasins. La campagne de vaccination reste laborieuse en raison de la méfiance et de l'attentisme des Russes. Moins d'un tiers (32,4%) d'entre eux sont vaccinés, selon le site spécialisé Gogov.

  • Posté par Peeters PCR, jeudi 21 octobre 2021, 17:01

    Pas de vaccins obligatoires pour les ministres, ok. Mais pas de pass pour les ministres, et pas de test ! Tout ça c’est pour les gueux, pas pour eux ! Par contre un Pass pour rentrer dans un Hôpital c'est constitutionnel ?

  • Posté par massacry olivier, vendredi 22 octobre 2021, 10:45

    Suis-je bête, naif comment ai-je pu croire que le croisé de mauvaise foi pensait par lui-même, il s'agissait encore d'un copier-coller de la voix de son Maitre Trotta-alias-Francesoir-la-terre-est-plate. Question mouton vous êtes bien le premier du troupeau.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko