Accueil Léna

Une première scientifique en Espagne rend temporairement la vue à une femme aveugle

Des scientifiques ont permis à une patiente aveugle de reconnaître des formes et des lettres grâce à une centaine d’électrodes implantées dans son cortex visuel.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

Bernadeta Gómez était enseignante en biologie dans un établissement scolaire de Valence quand, il y a 16 ans, une septicémie l’a rendue aveugle. Aujourd’hui, à l’âge de 57 ans, un implant cérébral lui a permis de percevoir des motifs et de reconnaître certaines lettres de l’alphabet. Elle a même pu jouer à une version simplifiée du Pacman. Le dispositif, conçu par des scientifiques de l’Université Miguel Hernández d’Elche (UMH) et composé d’une centaine d’électrodes, a été placé dans la région du cerveau responsable de la vision. C’est la première fois que cette technologie est utilisée sur une personne aveugle. La cécité de l’ancienne enseignante est revenue une fois que le mécanisme a été débranché, mais l’expérience se poursuit sur de nouveaux bénévoles, pour aller plus loin.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs