Accueil Société

Le Conseil supérieur de la santé très critique envers le nucléaire

L’énergie nucléaire pose des questions environnementales, éthiques, de santé et de sécurité, dit un groupe d’experts de haut niveau. En sortir est possible pour la Belgique, y compris en matière climatique. Prolonger deux réacteurs n’est pas sans risque.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 6 min

Le document sera rendu public ce lundi, mais Le Soir a pu en prendre connaissance. Il ne porte pas sur n’importe quel sujet et n’émane pas de n’importe qui. Le Conseil supérieur de la santé, organe indépendant qui publie régulièrement des avis scientifiques à l’attention des décideurs politiques et des professionnels de la santé, s’est penché sur la délicate question du nucléaire. Au terme d’un rapport fouillé, sa conclusion est sans appel : « Sur le plan environnemental, éthique et sanitaire, l’énergie nucléaire de fission, telle que déployée actuellement, ne peut pas prétendre satisfaire aux principes du développement durable. » Pour toute une série de raisons environnementales, éthiques, de santé et de sécurité que les experts venus de multiples horizons détaillent sur plus de 140 pages. De quoi ajouter quelques arguments dans un débat passionné au terme duquel le gouvernement De Croo décidera s’il y a lieu ou non de prolonger deux des sept réacteurs belges.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

40 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, mardi 26 octobre 2021, 12:10

    Dans l’absolu ; je répète dans l’ABSOLU : le meilleur médicament … est celui de ne pas en prendre SI on peut s’en passer ! C’est pourquoi ; alors que vous avez des « anti-vax ; anti-CST ; et anti-etc » … vous n’aurez JAMAIS des « pro-vax ; pro-CST ; pro-masques ; etc. » parce que ; à moins d’être maso ; cette démarche est absurde ! Et c’est ainsi que je désapprouve ici la publication du CSS (Conseil Supérieur de la Santé) sur le nucléaire, qui se positionne plus dans une rhétorique politicienne et polémiste … plutôt que dans le rôle habituel de gardien de notre santé. De même qu’en « absolu » il n’existe pas de « pro-nucléaire » et donc « fier » d’en produire les aléas (déchets ; risques ; etc.) … il y a nécessité de produire de l’énergie « décarbonée » ; dont le nucléaire fait préférence sur les générateur à gaz ! Ni l’éolien ; ni le PV ne peuvent palier à nos besoins énergétiques car même si on les multipliaient à l’infini >>> infini X zéro = zéro KwH … lorsqu’il n’y a ni vent ni soleil . Point barre ! Et le nucléaire (que l’on n’aime pas) est une nécessité … à moins que notre civilisation n’accepte de revenir au silex ! (approche écolo-groen).

  • Posté par D Marc, mardi 26 octobre 2021, 8:58

    Un rapport sur le nucléaire signé par des philosophes et quelques écolos. Les experts du nucléaire (3) ont refusé de signer ce rapport idéologique.

  • Posté par Otte Gérard, lundi 25 octobre 2021, 22:24

    D'une indigence navrante.

  • Posté par eric biltiau, lundi 25 octobre 2021, 17:53

    Comme c'est étrange...., il n'y a pas moyen de mettre un "commentaire" lié à l'article sur "73% des jeunes musulmans se sentent chez eux à Bruxelles". Pourquoi cette discrimination ? La rédaction a-t-elle peur d'avoir d'autres remarques ou interprétations à cet "article...." ?

  • Posté par Stoob Spyridon, mercredi 27 octobre 2021, 15:43

    Bien vu. J'ai posté un commentaire mais il a disparu. Merci Le Soir...

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs