Accueil Société

Labo de cocaïne démantelé: un des interpellés a déjà écopé deux fois de la perpétuité

Des organisateurs rodés, des petits délinquants, des « Mr Tout-le-monde » et un homme condamné deux fois aux assises de Liège : tel est le casting du réseau de cocaïne tout juste démantelé en région liégeoise.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

C’est ce vendredi, à la chambre du conseil de Verviers, que comparaîtront les inculpés du dossier de Strée, du nom de ce petit village de la commune de Modave (Huy) où un laboratoire de transformation et de conditionnement de cocaïne a été démantelé. Celui-ci était implanté dans un endroit tranquille, un cul-de-sac, et personne, parmi le voisinage, ne semble avoir remarqué quoi que ce soit d’inhabituel. Ce lundi, dès cinq heures du matin, 23 perquisitions, notamment dans ce laboratoire mais aussi à Ferrières, Amay, Aywaille, Comblain-au-Pont ou encore en Flandre-Orientale, ont permis l’arrestation de 27 personnes.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par collin liliane, vendredi 22 octobre 2021, 16:01

    Dealer de la cocaïne ne devrait bénéficier d'aucune circonstance atténuante: vies brisées, proches désespérés, agressions et vols pour se procurer de la drogue, accidents de voiture et viols sous l'effet de cette saloperie enfants naissant handicapés, etc ... Les pays qui pour protéger leur population et notamment leurs jeunes de ce fléau exécutent les charognards vivant de ce commerce ont parfaitement raison. Mais en Belgique, on s'en fout: on préfère relâcher les dealers dans la nature tout en sachant pertinemment bien qu'ils recommenceront à peine sortis.

  • Posté par Delpierre Bernard, samedi 23 octobre 2021, 11:47

    Alors que l'on devrait fustiger les addictions à la drogue qui n'entrainent que des déboires physiques, moraux et financiers, on fait preuve de compréhension à l'égard de ces délinquants de haut vol prêts à tout pour pourrir la population et s'enrichir...

  • Posté par collin liliane, vendredi 22 octobre 2021, 15:49

    "Philippe Gonda, un Verviétois de 57 ans qui a écopé deux fois, à l’issue de deux procès d’assises, de peines de réclusion à perpétuité (pour l’homicide d’un gendarme lors d’une course-poursuite et celui d’un otage, gardien de prison, lors d’une évasion". Le terrifiant laxisme belge.

  • Posté par eric biltiau, jeudi 21 octobre 2021, 22:14

    "Un des interpellés a déjà écopé deux fois de la perpétuité" nous montre à quel point la "justice" se comporte comme les "interpellés". Plus on est délinquants en Belgique, plus on bénéficie de l'impunité SANS réaction en plus bien entendu de la ligue des droits humains.

  • Posté par Bartet Guy, jeudi 21 octobre 2021, 19:56

    J'ai peut-être mal lu, mais comment quelqu'un qui a été condamné deux fois, pour des délits distincts, à perpétuité peut-il être en liberté ? La Justice et moi ne parlons-nous pas le même français ? Même si on limite la perpétuité à une durée plus "humaine", la deuxième devrait quand même être associée à la notion aggravante de récidive, non ? Et perpet+perpet+ceci, ça donnera combien, un an et demi ?

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs