Accueil La Une Économie

Des travailleurs américains forcés de porter une couche pour éviter les pauses-toilettes

Une situation dénoncée par l’ONG Oxfam.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Les employés du secteur volailler aux Etats-Unis travaillent dans un tel climat de peur qu’ils n’osent pas demander de pauses pour aller aux toilettes et portent des couches au travail, affirme l’ONG britannique Oxfam dans une étude. D’après l’étude publiée mardi, «la grande majorité» des 250.000 ouvriers du secteur avicole américain «dit ne pas bénéficier de pauses-toilettes adéquates». Ils «luttent pour s’adapter à ce déni d’un besoin humain de base. Ils urinent et défèquent debout face à la ligne d’assemblage, portent des couches au travail, réduisent leurs prises de liquides et fluides à des niveaux dangereux» et risquent «de graves problèmes de santé», martèle l’étude.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Fernand Stenuit, vendredi 13 mai 2016, 21:07

    L'amérique profonde est peuplée de ce genre de tortionnaires retardés issus de la mouvance des émigrés(européens) d'il y a 300 ans et qui n'ont pas évolué , et ce sera encore pire si Trump est élu, grace à eux..

  • Posté par jean luc werpin, vendredi 13 mai 2016, 9:29

    Ils sont furieux à la FEB et au VOKA de ne pas y avoir pensé avant.

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs