Accueil Monde Union européenne

«La casa de Babel», la chronique européenne du «Soir»: ici, les affaires des uns sont (parfois) l’affaire de tous

Deux fois par mois, retrouvez la chronique européenne du « Soir » proposée par Elodie Lamer. L’UE, c’est 27 chaises à table, 27 réalités, autant d’intérêts particuliers et d’ambitions pour la maison commune. Un vivier idéal pour les malentendus. Et une bonne raison de les relativiser.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

Revenir à un sommet européen après une année et demie de pandémie et de presse non admise, c’est retrouver une salle qui a sa géographie propre. A l’endroit où se tassent les correspondants étrangers, les Belges sont toujours assis à la table la plus proche du bar, en dessous des écrans géants qui diffusent les arrivées des chefs d’Etat et de gouvernement. Les Grecs se réfugient dans les seules salles fermées. On repère les Espagnols à l’odeur des plats qu’ils parviennent à se faire livrer, défiant toutes les lois du périmètre de sécurité qui entoure le bâtiment.

Jeudi soir, une attention particulière était portée à la table des Néerlandais. S’ils bougeaient, c’est que leur Premier ministre, Mark Rutte, allait parler.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs