Accueil Sports Football Football belge Charleroi

Le Sporting Charleroi écope d’une amende de 3.000 euros pour usage de matériel pyrotechnique

Le comité disciplinaire de la Fédération royale belge de football (RBFA) a infligé une amende de 3.000 euros au Sporting Charleroi parce que les supporters des Carolos ont utilisé du matériel pyrotechnique fin septembre contre le FC Malines.

Temps de lecture: 2 min

Le délégué du match présent au Stade du Pays de Charleroi le 26 septembre a prouvé, à l’aide de matériel photographique, qu’avant même le coup d’envoi, des fans du Sporting de Charleroi ont allumé des fusées éclairantes. Celles-ci étaient déjà éteintes lorsque le match contre le «Malinwa» a débuté. Il n’y a donc eu aucun impact sur le déroulement du match.

Au nom du Sporting Charleroi, le directeur général Pierre-Yves Hendrickx a regretté l’incident, mais a affirmé qu’une sanction n’entraînerait pas de changement de comportement. Un club n’est plus autorisé à effectuer des fouilles. De plus, la relation avec les fans est tendue, dit Hendrickx. Selon lui, les pompiers et les stewards n’osent plus intervenir dans les tribunes, et les supporters rendent l’identification impossible avec les masques. «Il doit y avoir une solution équilibrée».

Le plaidoyer de Hendrickx n’a pas conduit à un verdict plus clément. Le comité disciplinaire s’est référé aux nombreux antécédents de Charleroi pour justifier l’amende de 3.000 euros. «Il faut se féliciter que le club fasse tout son possible pour traiter ces antécédents, mais les efforts sont clairement encore insuffisants», peut-on lire dans le jugement.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Charleroi

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir