Accueil Culture Scènes

Bénédicte Linard: «La place du politique dans les opérateurs culturels doit être questionnée»

Les désignations politiques dans les CA culturels ont été réalisées dans des conditions problématiques. La ministre Bénédicte Linard ouvre le chantier d’une représentation plus intelligente au sein des opérateurs culturels.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 5 min

Alors qu’elle confirme être « attachée à la transparence, la gouvernance ainsi qu’à l’autonomie associative », comment la ministre de la Culture Bénédicte Linard a-elle pu accepter, en mars, les désignations de représentants politiques à l’intérieur des conseils d’administration d’opérateurs culturels ? Comme souligné dans plusieurs articles (Le Soir des 19 août,

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs