Accueil Culture Scènes

Publics scolaires et spectateurs avec CST: comment les concilier?

A Bruxelles, les publics scolaires (masqués) peuvent se mêler aux spectateurs munis du CST (non masqués), à condition d’être séparés. Mais pas en Wallonie. Les critères d’âge posent aussi un paradoxe. Un jeune de 17 ans doit présenter un CST dans le cadre privé mais pas le cadre scolaire.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Dans nos éditions du 19 octobre, nous posions la question des publics scolaires présents au théâtre en soirée : peut-on mêler des groupes de jeunes, masqués et non-vaccinés, à des spectateurs soumis au Covid-Safe Ticket (CST) et non-masqués ? A la Fédération des Employeurs des Arts de la Scène (FEAS), Françoise Havelange nous apporte une partie de la réponse : « Oui, on peut accueillir des groupes scolaires dans des représentations tout public, quel que soit l’âge des élèves, dès lors qu’il s’agit d’un groupe scolaire, sans CST et avec masque à partir de 12 ans, pour autant que ledit groupe reste « en bulle ». Autrement dit, il est possible de mêler les deux types de public à condition qu’ils soient physiquement séparés dans la salle. Mais cela ne vaut, pour l’instant, que pour la Région de Bruxelles, la Wallonie n’appliquant pas encore ce protocole.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs