Accueil Le direct Le direct économie

Deux cents millions de dollars pour le lanceur d'alerte du scandale Libor

Le régulateur financier américain CFTC a versé un montant record de 200 millions de dollars (environ 172 millions d'euros) à un lanceur d'alerte à l'origine du scandale Libor. Ce dernier avait informé les autorités américaines et britanniques de pratiques de manipulation de taux bancaires, a appris vendredi le Wall Street Journal.
Temps de lecture: 1 min

Le CFTC a confirmé le montant de la transaction, mais sans donner davantage de détails.

Le Libor est calculé à partir des principales banques mondiales, qui annoncent depuis Londres le taux auquel elles estiment pouvoir emprunter un montant "raisonnable" aux autres banques pour des durées allant d'un jour à un an.

Mais en 2012, plusieurs des banques qui participaient au calcul des taux ont été accusées d'avoir faussé le mécanisme à leur avantage. Plusieurs grandes banques ont payé de lourdes amendes comme Deutsche Bank, UBS, RBS, Société Générale ou encore Rabobank, pour des milliards de dollars au total.

A partir du 31 décembre, les taux du Libor ne seront plus mis à jour pour la livre, l'euro, le franc suisse et le yen, ainsi que pour certains taux américains, les derniers taux en dollar étant prolongés jusqu'au 30 juin 2023.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Direct économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs