Accueil Culture Musiques

Dmitry Shishkin, dompteur de mémoires

Concours Reine Elisabeth : le coup de coeur.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Au Concours Reine Elisabeth, la mémoire peut être extrêmement sélective. Oublié ce concerto de Mozart parfaitement mécanique de mercredi soir, accompagné par un orchestre KO debout. Oublié, cet autre concerto, d’une invraisemblable désinvolture. Il a suffi d’un garçon fringant, sorti des coulisses comme un diable de sa boîte, et d’un coup de patte pour mettre l’instrument au pas. Le Russe Dmitry Shishkin est de cette trempe. Avec ses paluches à la Rachmaninov, sa puissance tient moins du son que de la vision.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs