Accueil Sports Football Football belge Division 1A

D1A: le partage entre l’Antwerp et le Club de Bruges profite à l’Union Saint-Gilloise

L’affiche de la 12e journée de la Jupiler Pro League entre l’Antwerp, 4e, et le Club de Bruges, 2e, s’est terminée par un partage 1-1 dimanche en début d’après-midi au stade du Bosuil. Au but d’Engals (35e) a répondu celui de Vanaken (45e+2). Au classement, Bruges reste 2e avec 23 points mais laisse filer l’Union (25). L’Antwerp dépasse Eupen et devient 3e avec 21 points.

Temps de lecture: 2 min

Quelques jours après leurs prestations européennes contrastées, l’Antwerp qui a ramené son premier point en Europa League de son déplacement à Fenerbahçe (2-2) était dans de meilleures dispositions psychologiques que les champions de Belgique corrigés chez eux par la phalange de Manchester City (1-5).

Par rapport à mardi, Clement avait décidé de titulariser Vormer pour Rits dans l’entre-jeu et le jeune Van der Brempt à la place de Sowah à l’aile droite. Priske a lui procédé à trois modifications. Fischer et Samatta laissaient leur place à Benson et Balikwisha. Bataille payait ses erreurs turques et était remplacé par Björn Engels.

L’ancien Brugeois fêta sa première titularisation avec l’Antwerp depuis son transfert estival de la meilleure des manières. Alors que le Club commençait à prendre le contrôle du match. Il bondissait et de la tête ouvrait la marque sur coup de coin (35e, 1-0). Bruges n’accusa pas vraiment le coup et reprit l’ascendant. Butez dut sortir une belle parade sur un tir brossé de Vormer (42e) mais fut impuissant sur la reprise de Vanaken abandonné au petit rectangle, sur corner, et cela juste avant le repos (45e+2).

Bruges domina largement la seconde période s’assurant de la maîtrise du jeu mais sans parvenir à prendre en défaut une défense anversoise très regroupée. Les « Blauw en Zwart » semblaient pouvoir y arriver quand Van der Brempt fila seul vers le but mais Engels n’avait d’autre choix que de le faucher par-derrière. Réduit à dix, l’Antwerp subit encore davantage la fin de match mais résista jusqu’au bout. D’autant que Bruges se retrouva à son tour à dix après une faute professionnelle de Nsoki (90e). Et dans les arrêts de jeu, c’est au contraire Mignolet qui sauva Bruges d’une parade indispensable sur une reprise de la tête de Seck.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Division 1A

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir