Accueil Société

La reconnaissance faciale s’étend de plus en plus en Europe

Sous couvert d’expérimentation, l’usage de technologies biométriques à des fins de surveillance a gagné du terrain dans plusieurs pays européens, dont la Belgique. Bien souvent hors de tout cadre juridique, démontre un rapport commandité par les Verts européens.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Bruxelles Temps de lecture: 5 min

Analyser à partir d’une image les caractéristiques physiques d’un visage, les transformer en données, et utiliser celles-ci ou pour identifier une personne. C’est (en version très simplifiée) le principe de la reconnaissance faciale, qui est sans nul doute la technologie biométrique qui suscite le plus d’intérêt à l’heure actuelle. Aujourd’hui, de plus en plus de personnes l’utilisent de leur plein gré, à des fins d’authentification (pour déverrouiller leur téléphone, par exemple), tandis que de l’autre côté du spectre, la manière dont la Chine s’en sert pour mener une surveillance de masse sur sa population est désormais largement documentée.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Jeanine Delhait, lundi 25 octobre 2021, 10:35

    Il est libre Max..... je ne suis pas contre l'usage des cameras et des identifiants si c'est pour combattre le crime organise ainsi que la délinquance dans les villes et permettre aux gens de vivre en paix. Cependant, je suis contre l'hypocresie qui consiste a vilipender les autres et faire en douceur la meme chose. c'est encore et toujours le principe de faites ce que je dis et pas ce que je fais. il faut pas oublier que les apps et les gafa font déjà du flicage des clients et sans encadrement légale.

  • Posté par Staquet Jean-Marie, lundi 25 octobre 2021, 12:33

    Les choses sont décidément bien rodées. La Hongrie de l'ignoble Viktor Orban est toujours vilipendée comme étant la matrice du malheur et de la déperdition d'estrèmedroaaaate... mais à grands coups d'exagérations totales, et pendant ce temps-là, par un phénomène que seuls les "sachants" pourront expliquer, on introduit la même chose ailleurs mais en 10 fois pire... mais dans ce cas-là, voyez-vous, ce n'est pas la même chose car c'est le bon côté du Rideau de Fer, donc ça ne peut pas être la même chose et encore moins être pire, dans ce cas, c'est pour le Bien collectif, l'estrèmedroooaaate-attitude devient la quintessence du Civisme. Bref, regardez toujours ce que Viktor Orban pour savoir quoi combattre... chez vous. Car la séquence est toujours pareille: ils vont le critiquer, puis reprendre l'idée et l'appliquer beaucoup plus méchamment. On vient de le voir avec le consensus qui se dégage sur la "défense dure" des frontières européennes.

  • Posté par Staquet Jean-Marie, lundi 25 octobre 2021, 9:49

    C’est marrant ce dispositif de reconnaissance faciale pour le respect des quarantaines en Hongrie… on ne m’a jamais demandé ça et je ne connais personne à qui on l’a demandé. Intéressant. Je sais qu’un logiciel de géolocalisation existe pour les gens qui ont un numéro hongrois mais ils ne sont pas obligés de l’utiliser, ils peuvent opter pour les contrôles physiques par la police. Mais tout ça a été bien moins méchant qu’en Belgique. Personne n’a jamais été perquisitionné sans mandat pour compter le nombre de personnes dans la maison comme en Belgique. Intéressant… c’est passionnant ce qu’on apprend sur ce pays dans les journaux.

  • Posté par Staquet Jean-Marie, lundi 25 octobre 2021, 9:41

    Théorie du complot évidemment. Ici, nous avons des « valeurs ».

  • Posté par Meersman Olivier, lundi 25 octobre 2021, 9:40

    L'idéal serait le fichage ADN à la naissance. Combien d'affaires criminelles auraient déjà été résolues de la sorte ou auraient au moins avancé... Seulement il y a ceux qui voient le mal partout et refusent de perdre leur illusoire liberté individuelle au nom d'un tas d'arguments aussi tordus qu'obscurs.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs