Accueil Culture Scènes

Scènes: René Bizac et les mystères de la mère

Avec « Comme une lance », René Bizac évoque de manière sensible et originale la perte de la mère et les questions restées en suspens.

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 3 min

D’abord, il y a l’avalanche de chiffres, de données : numéro national, volume du camion de déménagement, surface de la chambre, nombre de boîtes de médicament, montant de la facture des pompes funèbres… Et finalement ces mots : « Voilà, la chambre est vide. »

Cette chambre, c’est celle de la mère de René, décédée à 92 ans. René, c’est René Bizac, auteur, metteur en scène, comédien qui, une fois encore parvient à nous prendre par surprise pour faire entendre le son si particulier de son écriture.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs