Accueil Sports Tennis ATP - WTA

Sinner: la jeunesse au pouvoir à Anvers

La Lotto Arena, très bien garnie, se souviendra de l’édition anversoise de 2021. Pas que les spectateurs aient assisté à une superbe finale avec le pauvre Diego Schwartzman. Non, ils ont applaudi la démonstration du phénoménal Jannick Sinner, et pourront dire : « J’y étais… »

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

L’anecdote retiendra que Jannick Sinner était le plus fort dès le début à Anvers. Dès le lundi, lors du lancement amusant du tournoi au Port d’Anvers où il s’était montré le plus habile en devant toucher une cible mouvante placée par Dick Norman sur un petit bateau… « C’était juste un jeu… », rigole-t-il, presqu’au premier degré. « C’est là que j’ai eu le plus de chance… » En effet, il n’a pas eu besoin de chance pour imposer sa classe naturelle durant la semaine. Son compatriote Musetti, le Français Rinderknech, le Sud-Africain Harris et… l’infortuné Diego Schwartzman (3 finales à Anvers, 3 défaites, sans enlever un set) ont tous subi la loi du talent italien, vainqueur du Masters NextGen à Milan, en 2019, et à 18 ans…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en ATP - WTA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs