Accueil Belgique Politique

4e vague de coronavirus: les mesures sur la table du gouvernement

Les réunions vont se multiplier d’ici le Codeco de vendredi. Pas de grosses mesures au programme, si ce n’est le retour du masque en Flandre et la généralisation du télétravail.

Temps de lecture: 2 min

Le Premier ministre a convoqué un kern (Conseil des ministres restreint) ce lundi pour évoquer la situation sanitaire préoccupante avec les scientifiques de la commission covid et du groupe d’experts du RAG.

Pas question donc de céder à la panique, malgré l’imminence d’une quatrième vague. Ni de fermer des secteurs, personne n’évoquant un quelconque confinement, ni une prolongation des congés de Toussaint dans les écoles. « Il faut éviter au maximum maximorum de fermer des secteurs », plaide Pierre-Yves Dermagne, rejoint par son homologue de Vooruit et ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke qui, sur VTM, a affirmé : « Il n’y a absolument aucun confinement à venir. Sans les vaccins, nous aurions été dans une catastrophe totale aujourd’hui, mais heureusement, de nombreuses personnes ont déjà été vaccinées. »

Pas de confinement, pas de fermeture de secteurs, ni des écoles. Et voilà donc le bon vieux masque de retour en force, surtout en Flandre qui l’avait abandonné dans toute une série de secteurs.

Le retour du masque en Flandre

« Il faudra passer par le port du masque dans l’espace public ou les commerces », dit Dermagne. Du côté flamand, cette mesure est appuyée tant par Vandenbroucke que Wouter Beke (CD&V), ministre de la Santé dans le gouvernement flamand.

« Nous avons placé les lignes défensives autour de trois axes : le testing/tracing, la vaccination et la prise de mesures complémentaires comme le masque », expliquait Beke sur le plateau de RTL. Un fameux rétropédalage, la Région flamande ayant renoncé au port du masque dans toute une série de lieux dès le 1er octobre, alors qu’il est toujours d’application dans les deux autres Régions.

Autre mesure inscrite à l’agenda : le retour généralisé du télétravail. « On voit, à la circulation sur les routes matin et soir, qu’il n’est plus appliqué. Il faut sans doute généraliser de nouveau cette mesure », explique Dermagne.

Des mesures plus fortes sont néanmoins discutées. Tous les détails dans notre article ci-dessous.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs