Accueil

Tous les bâtisseurs n’ont pas été invités à l’inauguration…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

La maison a été construite par trois détenus de la prison de Viterbo, sous la direction du maître artisan Eriberto Berti. Ces prisonniers ont également eu droit à des félicitations écrites, mais ils n’ont pas été invités à l’inauguration, car leurs peines sont trop lourdes, et les règles sont les règles : le plus « soft » a encore neuf ans de prison à purger.

Les gardiens aimeraient éviter de citer des noms, mais vous savez comment sont les ouvriers du bâtiment : ils vouent un culte aux briques et aux pierres, et aiment les maisons plus que leurs propriétaires. A plus forte raison si sont aussi détenus les maçons ou, dans ce cas, les menuisiers-charpentiers, vu que tout est en bois. Seule la dalle de fondation de 50 centimètres est composée de ciment : « S’il devait y avoir un tremblement de terre, la petite maison resterait debout », se réjouit Renzo Piano.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs