Accueil Culture Arts plastiques

L’Orient-Express fait escale à Bruxelles

A Train World jusqu’au 17 avril, on s’installe à bord du plus légendaire et du plus luxueux de tous les trains. Une exposition Europalia.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 5 min

C’est quoi, le luxe ? Dormir dans des draps propres, marcher sur un tapis moelleux, trouver des allumettes sur la table de nuit, laisser courir ses doigts sur des murs de bois lustré comme un miroir, s’asseoir dans un fauteuil avec accoudoirs, regarder le paysage défiler par la fenêtre et dîner d’une petite crème d’écrevisse à la moderne, d’un cromesquis à la hongroise, de soles à l’ambassadrice, d’une escalope de ris de veau catalane, d’un céleri braisé au porto, d’un faisan truffé, de salade, d’une glace aux Avelines et d’une corbeille de fruits, selon le menu servi aux voyageurs de l’Orient-Express le 27 octobre 1912…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Desmet Marc, mardi 2 novembre 2021, 17:29

    Oui génial et tout à fait prestigieux mais hélas réservé (encore toujours) à l'élite fortunée. Nagelmackers était le Jeff Bezos de 1872.

  • Posté par Daniel André, mardi 26 octobre 2021, 11:02

    Pour rendre justice à l'histoire, il faut préciser que la voiture Pulman 4148 (bleue et beige) telle que présentée dans l'expo était destinée aux trains de jour, souvent les futurs Trans Europ Express. Les voitures de ce type n'ont jamais circulé dans l'Orient Express (sauf affrètement exceptionnel). Seules les voitures-restaurant (bleues) circulaient dans les trains de nuit, dont l'Orient Express.

Aussi en Arts plastiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs