Accueil Sports Tennis ATP - WTA

European Open: un top 10 à Anvers pour fêter l’édition 2022

Un superbe vainqueur, en la personne de Jannick Sinner, « un futur top 5 mondial », glisse Kristoff Puelinckx, le propriétaire du tournoi d’Anvers, et le retour d’un nombreux public, sans masque (mais avec le CST) à la Lotto Arena : les organisateurs de l’European Open avaient le sourire, dimanche soir.

Temps de lecture: 2 min

«  C’est une belle récompense après une édition 2020 qui ne fut pas un cadeau à organiser en pleine pandémie et avec un protocole qui a changé 10.000 fois », souligne Dick Norman, le directeur du tournoi anversois. « On est presque revenu à la normalité, disons à 90 % comme avant, et c’est fantastique », poursuit Kristoff Puelinckx. « On a accueilli plus de 20.000 fans cette semaine, des chiffres qui se rapprochent de la belle édition 2019. On était pratiquement complet le week-end, mais l’Arena était aussi bien remplie, dès le mardi, lors d’un duel Andy Murray – Frances Tiafoe qui fait désormais partie de l’histoire du tournoi, avec sa durée exceptionnelle de 3h44 ! 4.000 personnes pratiquement chaque jour, c’est un plaisir de revoir le public en nombre. »

Un moment à ne pas rater pour les fans

Pour sa 6e édition, on sent effectivement que le tournoi d’Anvers fait désormais partie des grands moments de sport à ne pas rater par les fans belges. L’épreuve a bien encaissé 7 forfaits de taille, le jour avant le tirage au sort, mais elle est restée attractive jusqu’au bout, avec les épisodes Andy Murray, Zizou Bergs, Xavier Malisse, la découverte du talent de Jenson Brooksby, et cette finale du top, entre Sinner et Schwartzman, entre le 13e et le 14e joueur mondial ! « C’est la finale la plus forte qu’on ait jamais eue », reprend Dick Norman. « Chaque année, nous parvenons à accueillir des joueurs du top ou des stars en devenir, et désormais, le public suit aussi. »

Anvers pourrait-il dès lors grandir et devenir bientôt un ATP 500 par exemple ? « Il y a des discussions à l’ATP pour faire passer trois ATP 250 dans la catégorie supérieure : tout ça sera très politique… », concède Puelinckx. « La Belgique n’est pas un marché très important. Un 250, ici, c’est quand même pas mal ! Le plus important, c’est de continuer à faire en sorte que les meilleurs joueurs aient envie de venir ou revenir ici. J’aimerais avoir un top 10 pour fêter l’édition 2022. On n’en était pas loin avec Sinner qui est devenu 11e mondial, ce lundi… »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en ATP - WTA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Tennis, les résultats et classements Découvrez le programme du jour et le calendrier de la saison

Résultats et classements
SoSoir Voir les articles de SoSoir