Accueil Culture Cinéma

Laurent Lafitte, Comédie française et humour grinçant

Maître de cérémonie de la soirée d’ouverture du festival de Cannes ce mercredi, l’acteur et humoriste français a provoqué un tollé après une blague sur fond de viol.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Il est à l’origine du premier scandale de la 69e édition du Festival de Cannes. Maître de cérémonie de la soirée d’ouverture ce mercredi, le comédien et humoriste français Laurent Lafitte, devenu moustachu, s’est fendu d’une blague qui n’a pas été du goût de tout le monde.

« Ces dernières années, vous avez beaucoup tourné en Europe alors que vous n’êtes même pas condamné pour viol aux États-Unis » a-t-il ainsi lancé à Woody Allen, dont le nouveau long-métrage, Café Society, était présenté hors compétition en ouverture du festival. Dans l’assemblée, sourires crispés, bouches bées, malaise. Cette blague, lancée sans l’air d’y toucher, est une référence plus ou moins explicite à Roman Polanski, qui ne peut plus séjourner et tourner aux États-Unis depuis qu’il a été accusé de viol sur mineur. Mais aussi sans doute une allusion au fait que le réalisateur de Annie Hall est accusé d’agression sexuelle par Dylan Farrow, la fille de son ex-femme, Mia Farrow.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs