Accueil Monde États-Unis

Coronavirus: du changement pour se rendre aux Etats-Unis

A partir du 8 novembre, plusieurs obligations entrent en vigueur pour les voyageurs qui se rendent aux Etats-Unis. La Maison Blanche a communiqué de nouvelles règles.

Temps de lecture: 2 min

À partir du 8 novembre, les ressortissants étrangers pourront à nouveau se rendre aux États-Unis, à la condition qu’ils soient complètement vaccinés contre le coronavirus avec l’un des vaccins reconnus au niveau international. Les jeunes âgés de moins de 18 ans n’auront, eux, pas besoin de prouver qu’ils sont vaccinés contre le Covid-19 pour pénétrer sur le territoire américain, a indiqué lundi la Maison Blanche.

Selon un document distribué par l’administration américaine, outre les enfants, seront dispensés certains participants à des essais cliniques de vaccins contre le Covid-19, les personnes ayant des contre-indications médicales à la vaccination, les voyageurs devant se déplacer pour des raisons urgentes ou humanitaires (justificatif à l’appui), et les personnes venues, pour des raisons autres que le tourisme, de pays où le vaccin est difficile à obtenir.

Les enfants âgés de plus de deux ans, et non vaccinés, devront se faire tester dans les trois jours avant le départ s’ils voyagent avec des adultes vaccinés. Le délai est réduit à un jour s’ils voyagent seuls ou avec des adultes non-vaccinés.

De manière générale, tout étranger devra se faire tester (test antigénique ou PCR) dans les trois jours avant de partir s’il est vacciné, ou dans la journée précédant le départ s’il n’est pas vacciné. Les mêmes exigences de test s’appliqueront aux citoyens américains et aux résidents permanents qui rentrent aux États-Unis.

Selon la Maison Blanche, il appartiendra aux compagnies aériennes de vérifier, avant l’embarquement, les preuves de vaccination.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Lemaire Laurent, mardi 26 octobre 2021, 8:33

    test pcr moins de 24h, cela va être coton à respecter, en tenant compte du décalage horaire de surcroît

Sur le même sujet

Aussi en USA

Affaire Epstein: un 2e témoin confirme le rôle de Ghislaine Maxwell

A l’instar de la première victime qui a raconté la semaine dernière les abus sexuels de Jeffrey Epstein quand elle n’avait que 14 ans, ce témoin a confirmé le rôle que jouait l’accusée, jugée pour avoir recruté de 1994 à 2004 de jeunes filles mineures afin de les mettre à disposition du financier américain mort en prison en 2019.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs