Accueil Opinions Chroniques

Entre les discours de la COP26 et la réalité, l’envers du décor de la finance verte

La finance verte a le vent en poupe outre-Manche. Mais cette montée en puissance relève souvent d’une chirurgie esthétique qui a pour objectif de rendre des produits financiers plus attractifs aux yeux des fonds de retraite, des investisseurs institutionnels ou des particuliers

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

La conférence de l’ONU sur le climat (COP26), qui se déroule du 31 octobre au 12 novembre à Glasgow, ne sera pas le seul grand moment du cocorico britannique. En effet, en dépit du Brexit, Londres vient de reprendre à Amsterdam la première place du podium des places boursières les plus importantes dans la finance verte. D’après le dernier classement des centres boursiers écolo, publié le 20 octobre par le think thank Z/Yen, la City a rétabli sa prééminence face à sa rivale néerlandaise, rétrogradée en deuxième position devant San Francisco, Zurich, Luxembourg et Stockholm.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Bodart Anne, dimanche 31 octobre 2021, 10:17

    il n'y a pas d'urgence climatique.n'importe quel esprit curieux peut aller se renseigner sur les sites officiels des statistiques des événements naturels..ils ne sont en augmentation ni par leur nombre ni par leur intensité..le soir fera t'il un jour ce genre de démarche ? et je trouve aussi qu'on devrait poursuivre les responsables de l'angoisse créee chez les jeunes

  • Posté par Lison Jacques, mercredi 27 octobre 2021, 14:54

    L'écologie politique est la plus grande escroquerie du XXIème siècle. On devrait les juger pour abus de pouvoir sur personnes en état de faiblesse intellectuelle. Les disciples de Greta et autres bobos islamo-gauchiste. Quelle misère ...

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, jeudi 28 octobre 2021, 12:42

    C'est même bien pire que ça...

  • Posté par dekoker philippe, mercredi 27 octobre 2021, 9:59

    Les ecolos sont la plupart du temps des gens issus de la gauche caviar (pas pour rien que le MR perd des voix au profit des talibans verts) des gens qui ont suffisamment de moyens pour que les changements (très couteux) qu'ils imposent au citoyen ne les affectent pas..il s'en foutent de devoir acheter une voiture électrique à 100.000 € ou de payer leur électricité 5X plus cher...c'est facile de donner des leçons quand on a les moyens

  • Posté par Staquet Jean-Marie, mercredi 27 octobre 2021, 9:14

    Quelqu’un était dupe au sujet de cette « transition »? Quant au fait que les nouveaux professeurs de Vert vont renoncer à leur train de vie… laissez-moi rire. Eux en avion bio et Bentley électrique verte pour la planète, la plèbe à vélo qui pédale, toujours pour la Planète, notre nouvelle Divinité avec sa papesse Greta. Voilà le nouveau modèle.

Plus de commentaires

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs