Accueil Belgique Politique

De Croo avant le Comité de concertation: «Il n’y a aucune raison de stopper nos activités»

S’il ne devrait pas y avoir de restrictions des activités, un renforcement de certaines mesures est envisagé et la loi Pandémie pourrait être activée.

Temps de lecture: 3 min

Un comité de concertation rassemblant les principaux ministres du gouvernement fédéral et les représentants des entités fédérées est prévu ce mardi après-midi, selon une source gouvernementale, pour examiner la situation sanitaire et « décider des mesures nécessaires » pour faire face à une recrudescence de la pandémie liée au coronavirus.

« Il n’y a aucune raison de stopper nos activités », a déclaré le Premier ministre Alexander De Croo mardi en marge d’un événement consacré à l’industrie pharmaceutique à Bruxelles. « Mais nous devons être plus prudents », a-t-il ajouté. Alexander De Croo a admis que la circulation du virus augmente. « Cela veut dire qu’il faut faire attention, mais cela ne veut pas dire que l’on va arrêter les activités. Il n’y a aucune raison de le faire. On pourra toujours aller au restaurant et dans les magasins. » Selon lui, une utilisation plus fréquente du masque et du pass sanitaire sera nécessaire.

La loi pandémie bientôt activée ?

Le Premier ministre ne s’est pas exprimé sur la loi pandémie, dont l’entrée en vigueur pourrait être décidée. En commission de l’Intérieur de la Chambre, la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden a refusé de confirmer l’intention du gouvernement de procéder à son activation. mais le ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke a ensuite confirmé que le gouvernement avait l’intention de le faire. « Nous allons faire appel à cette législation qui permet une décision forte, avec le contrôle du Parlement. Et nous voulons le faire pour une période assez longue, de 3 mois. »

« Nous voulons le faire de façon très consciente », a-t-il ajouté. « Si on ne contrôle pas cette pandémie de covid et que l’on est également confronté à la saison grippale, nous aurons un très très grand problème. Nous voulons une base juridique forte, avec des mesures pour toute la Belgique, dans une perspective de passer l’hiver en toute de sécurité et d’éviter une épidémie de corona ET une épidémie de grippe. »

La loi pandémie, votée par la Chambre en juillet dernier, offre la possibilité au gouvernement d’édicter un arrêté royal établissant l’urgence épidémique, sur base d’avis scientifiques. Selon le ministre, le dernier rapport du RAG (Risk Assesment Group) démontre que l’on se trouve dans cette situation. « Oui, il confirme que l’on a besoin de la loi pandémie. Cette épidémie fait des victimes partout. Si l’on regarde les chiffres, nous avons 121,3 hospitalisations par jour en moyenne. Et la moitié des patients hospitalisés sont hospitalisés en Flandre. Le virus ne comprend pas très bien la différence entre le français et le néerlandais », a-t-il lancé.

La Flandre avait supprimé la plupart des gestes barrière, forte d’un taux de vaccination meilleur que dans le reste du pays. Frank Vandenbroucke a appelé à « redevenir beaucoup plus prudents dans notre vie quotidienne. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par curto calogero, mardi 26 octobre 2021, 20:07

    Ils ne faut pas arrêter l'économie, mais De Croo, doit arrêter avec ses consignes, de faire exploser les contaminations.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mercredi 27 octobre 2021, 11:03

    Ou plutôt le comportement et/ou les choix des "suprêmement intelligents" dans votre genre ?

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mercredi 27 octobre 2021, 11:01

    Vous êtes certain que ce sont les "consignes" de M. De Croo qui font "exploser" les contaminations ?

  • Posté par Bonisseur de La Bath Adolphe, mardi 26 octobre 2021, 15:36

    "Le virus ne comprend pas très bien la différence entre le français et le néerlandais". Entre vacciné et non-vacciné non-plus

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mercredi 27 octobre 2021, 10:59

    Et vous <Adolphe>, vous n'y comprenez pas grand chose non plus à la manière dont un virus ou un vaccin "fonctionne"... Très souvent, vous ne comprenez <strictement rien à rien> d'ailleurs, mais ça, ce n'est pas nouveau ! Quand la mauvaise foi s'ajoute à l'incompétence crasse, bonjour les dégâts...

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs