Accueil Belgique

Frank Robben et le bâton de pèlerin

Le patron de eHealth et de la BCSS a multiplié les démarches pour inciter tous les acteurs de l’e-santé à adopter Helena. Un forcing qui s’est heurté à une opposition ferme, essentiellement côté francophone.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

Frank Robben et Jos Vranken, le patron de HealthConnect, se connaissent très bien. La filiale de Corilus, comme elle l’affiche sur son site, est un des partenaires historiques de la plateforme eHealth pour laquelle il a développé une série de solutions informatiques. « Jos Vranken fait partie de personnes de référence sur lesquelles Robben s’appuie », nous glisse un proche.

« En 2019, alors qu’Helena venait de sortir sur le marché, Jos Vranken a entrepris des démarches auprès de Frank Robben, argumentant que CareConnect pouvait faciliter les échanges de documents entre le médecin et son patient », raconte ce proche du dossier. « Puis ils ont voulu utiliser Helena comme outil d’identification pour que le patient puisse accéder à ses données. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs