Accueil Société

Coronavirus: les hôpitaux doivent repasser à la phase 1A d’ici deux semaines

La phase 1A signifie que 25 % de la capacité USI agréée doit être réservée aux patients covid. Certains hôpitaux ont déjà passé le cap.

Temps de lecture: 2 min

Face à l’augmentation du nombre des personnes malades du covid, les hôpitaux doivent repasser progressivement, d’ici deux semaines, à la phase 1A du plan « Surge Capacity ». Un courrier en ce sens a été envoyé mardi midi aux différentes institutions par le Comité « Hospital & Transport Surge Capacity », composé de représentants de toutes les autorités, du ministère de la Défense, des fédérations hospitalières et d’experts.

À lire aussi Coronavirus: une quatrième vague de nouveaux cas que la vaccination doit dompter

Ce 26 octobre, les hôpitaux belges comptent 1.312 patients covid et 260 patients covid-USI (en unité de soins intensifs), précise ce courrier que Belga a pu consulter. Le taux global d’occupation des lits USI par des patients covid au sein de 10 hôpitaux a de nouveau dépassé 25 %. « Les modèles de prévision laissent entendre que nous allons poursuivre cette tendance à la hausse au cours des 4 prochaines semaines, et qu’au début de la semaine prochaine, nous aurons dépassé les 300 patients covid aux USI et donc pleinement utilisé la capacité de la phase 0 », ajoute le comité.

La phase 1A signifie que 25 % de la capacité USI agréée doit être réservée aux patients covid. Les hôpitaux généraux de l’intercommunale Vivalia (Marche-en-Famenne, Libramont, Bastogne et Arlon) ont déjà franchi le pas lundi.

Le passage généralisé à la phase 1A du plan de répartition avait initialement été prévu pour le 15 septembre, mais la décision avait été suspendue vu la faible progression du nombre de patients corona à ce moment-là.

A Bruxelles, où la situation sanitaire reste davantage préoccupante, il n’a jamais été possible d’y descendre sous la phase 1B, soit 50 % des lits USI réservés aux patients covid.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Deroubaix Jean-Claude, mardi 26 octobre 2021, 17:19

    "A Bruxelles, où la situation sanitaire reste davantage préoccupante, il n’a jamais été possible d’y descendre sous la phase 1B, soit 50 % des lits USI réservés aux patients covid. ", chez sciensano : "Région bruxelloise 269 lits USI accrédités, 61 lits occupés par patients civid-19, taux : 23%" 23% c'est moins de la moitié de 50%... on peut s'interroger sur vos sources ?

  • Posté par Deroubaix Jean-Claude, mardi 26 octobre 2021, 17:14

    Faut-il rappeler aux journalistes qu'il existe une grande différence entre le conditionnel et l'indicatif. En effet, les hôpitaux ne doivent pas passer en mode 1A dans quinze jours mais devraient y passer si la situation estimée par les autorités les y obligent. D'ailleurs ce système est absurde, quand on a des malades du Covid19 (pas des contaminés par le Covid19 avec une maladie justifiant une hospitalisation USI) en USI, on les soignent quota ou pas quota ! Actuellement si on regarde la situation générale de la Belgique le taux d'occupation est de 13% donc inférieur aux 15%.

  • Posté par Deroubaix Jean-Claude, mardi 26 octobre 2021, 17:14

    Faut-il rappeler aux journalistes qu'il existe une grande différence entre le conditionnel et l'indicatif. En effet, les hôpitaux ne doivent pas passer en mode 1A dans quinze jours mais devraient y passer si la situation estimée par les autorités les y obligent. D'ailleurs ce système est absurde, quand on a des malades du Covid19 (pas des contaminés par le Covid19 avec une maladie justifiant une hospitalisation USI) en USI, on les soignent quota ou pas quota ! Actuellement si on regarde la situation générale de la Belgique le taux d'occupation est de 13% donc inférieur aux 15%.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko