Accueil Culture Scènes

«Le paradoxe de Billy»: un polar à l’épreuve du temps

Entre polar et interrogation existentielle, le spectacle de Ludovic Drouet explore plusieurs univers remettant en question notre rapport au temps, à la logique, aux histoires d’amour…

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 2 min

Deux morts en lisière de forêt. Deux motards. Ce pourrait être un banal accident de la route mais ces deux-là ont été tués par balles. Une enquête est lancée et débouche sur plusieurs questions déroutantes… Tel est le point de départ de ce Paradoxe de Billy écrit et mis en scène par Ludovic Drouet.

Billy est un des deux motards tués. L’autre répondant au diminutif de Jo était sa petite amie. Comme dans un film noir évoquant par moments l’univers de David Lynch, différentes pièces du dossier vont se superposer au fil du spectacle : un résumé de la situation projeté sur grand écran, un flash-back sur ce qui constitue probablement les derniers moments du couple avant la mort, des bribes d’informations troublantes (un autre motard a été tué non loin de là quelques années plus tôt), le retour dans le passé des deux protagonistes…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs