Accueil Culture Cinéma Les sorties cinéma

«The French Dispatch»: génial mais saoulant

Cette chronique déjantée de la France des années 1950 à 1970 repose sur un casting franco-américain vertigineux.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Cinéaste dandy adepte d’un chic hors du temps et habité d’une douce folie poétique, le Texan Wes Anderson est un savoureux anachronisme dans le cinéma américain. On aime la façon dont il crée des mondes en miniature dans un style raffiné. Dans des décors imaginaires parfumés de nostalgie, il place des petits personnages et les fait jouer les tourments de la vie. Son dixième long-métrage, The French Dispatch , nous invite à Ennui-sur-Blasé, village fictif français imaginé dans un décor à la Tati, le cinéaste de La vie aquatique et Moonrise Kingdom ayant décidé de rendre hommage à la France, à Jean Renoir, à Jean-Pierre Melville, au cinéma français des années 30 comme à la Nouvelle Vague.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Les sorties cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs