Accueil Belgique Politique

Visite royale à Copenhague: la «job rotation» à la danoise ou à la belge

Le programme danois de rotation de l’emploi a notamment retenu l’attention de la délégation belge. Une politique d’acquisition permanente de nouvelles compétences qui facilite la mobilité professionnelle.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Politique Temps de lecture: 3 min

Le modèle danois de « flexicurité » de l’emploi est réputé. Il est basé sur trois piliers fondamentaux : un marché du travail flexible (peu de restrictions à l’embauche et au licenciement) ; une activation intense de l’emploi (notamment via la formation et la reconversion professionnelle) ; et un niveau élevé de protection sociale (des allocations de chômage jusqu’à 90 % des revenus antérieurs, mais limitées à 2 ans, parfois 3, et pour autant que l’on soit inscrit à une caisse d’assurance chômage).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Schlebe Bernard, mercredi 27 octobre 2021, 12:20

    Dommage que l'article n'indique pas le montant (ou le pourcentage) de la prime de paternité au Danemark pour la comparer avec la prime belge !

  • Posté par Taburiaux Hubert, mardi 26 octobre 2021, 20:03

    Je doute que celle nouvelle visite sur le même thême que celles effectuées en Allemagne et en Suisse en 2015 et 2017, donne des résultats. Vu l'article du Soir de ce 25 octobre à ce sujet.

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs