Accueil Belgique Politique

Coronavirus: la crise sanitaire n’a pas rebouché le fossé entre jeunes et politiques

60 % des jeunes interrogés par Ivox pour RTL-TVI dans le cadre de l’émission « Et maintenant, on fait quoi ? », avec Alexander De Croo en invité spécial, jugent que la communication politique a été « nulle ». 40 % estiment avoir été sacrifiés au profit de leurs aînés.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Un choc de générations est au programme de RTL-TVI ce mercredi soir. Pendant une heure trente, un panel de jeunes aura l’occasion de dialoguer avec le Premier ministre, Alexander De Croo. Un sondage servira de base à la discussion axée autour d’une grande question, par ailleurs titre de l’émission : « Et maintenant, on fait quoi ? ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

16 Commentaires

  • Posté par collin liliane, mercredi 27 octobre 2021, 14:52

    Cela fait rire. On chercherait vainement une époque où les jeunes appréciaient les vieux ou le pouvoir politique.

  • Posté par STORDIAU Pierre, mercredi 27 octobre 2021, 19:27

    +1

  • Posté par Van Damme Jean, mercredi 27 octobre 2021, 12:44

    Faire écouter la chanson "CADEAU" de Marie Laforêt pour aider les jeunes à apprécier ce que les générations précédentes ont parfois sacrifié pour eux.

  • Posté par Moriaux Raymond, mercredi 27 octobre 2021, 9:09

    En dehors de ce qu'ils seraient représentatifs en termes de sexe, de langue et d'âge, on ne sait pas grand chose de ces 1010 jeunes de 18 à 30 ans. Or, il n'est pas complètement inintéressant de s'interroger sur la relation qui peut exister entre les "sentiments" qu'ils expriment et leurs statuts socioéconomiques et éducationnels. Par ailleurs, certaines questions suggèrent souvent leurs réponses. Quand on demande aux gens, en général, s'ils sont plutôt contents ou mécontents de telle ou telle décision ou attitude en elle-même contraignante et/ou déplaisante, on ne s'attend pas à voir l'enthousiasme déferler ... Quant à la "nécessité" d'utiliser les "codes" des jeunes pour s'en faire entendre, outre que je ne suis pas certain de savoir ce que ça signifie, j'ai des doutes. Les "injonctions" et les "prescriptions" (?), elles aussi, font partie des choses qu'il faut apprendre à décoder correctement.

  • Posté par Staquet Jean-Marie, jeudi 28 octobre 2021, 22:17

    Puis-je connaître le contenu d’extrême-droite de mes propos? Par contre, j’ai été accusé à plusieurs reprises de fraude fiscale sans absolument aucun fondement. Quant à Raspe, je me souviens toujours de vos injures publiques et gratuites envers deux professeurs ici même. Maîtrisez vos nerfs, mes petits messieurs. On ne peut pas raconter n’importe quoi sur n’importe qui.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs