Accueil Société

Prisons: un rapport pointe la dureté des cachots belges

Dans une étude fouillée, le Conseil central de surveillance pénitentiaire décrit les cellules de punition au sein des établissements pénitentiaires. Certaines sont loin des balises édictées par l’arrêté royal de 2019.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

En prison, lorsqu’il est question de placer un détenu en « cellule de punition », c’est-à-dire au cachot, on l’y envoie généralement, au départ, dans la tenue qu’il portait au moment où il a été sanctionné. C’est ainsi que Marc Nève, président du Conseil central de surveillance pénitentiaire (CCSP), est tombé récemment, lors d’une visite à la prison de Tongres, sur un homme grelottant, enroulé de papier WC : ce détenu était à la salle de sport, torse nu dans son short léger, lorsqu’un incident avait été déploré. Dans l’humidité froide des quatre murs qui l’isolaient, il n’avait trouvé d’autre solution que de dérouler le papier toilette pour tenter de se protéger. « On est en 2021, qu’est-ce que c’est que ça !?! », s’offusque le président du CCSP, exerçant, pour le compte du parlement, un contrôle indépendant sur les prisons et sur le traitement réservé aux personnes détenues.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, samedi 30 octobre 2021, 16:18

    Avec le 25ième anniversaire de la marche blanche, on vient de nous re-montrer les caches qui ont servi de prison aux enfants. Je crois que certaines personnes devraient y séjourner, ne fusse que q.q. heures avant d'ouvrir leur grande g.

  • Posté par Joute Dodo, mercredi 27 octobre 2021, 15:44

    Des journalistes irresponsables ont fait des reportages dans "nos prisons" en montrant des cellules 4 étoiles, confortables, spacieuses. Cellules introuvables en Belgique. Et cette image reste dans les mémoires.

  • Posté par dams jean-marie, mercredi 27 octobre 2021, 12:23

    Toujours se préoccuper des salopards pour les nommés , les victimes par contre on s'en fout !! C'est dans l'air du temps! Si tu es truand tu es une star pour tes fans et les médias. Les victimes sont crachées dessus!

  • Posté par Heymbeeck Joseph, mercredi 27 octobre 2021, 14:17

    On parle de cachot là. Pour une simple "garde à vue". Demain, suite à un bête accident de voiture ou de voisinage, vous pouvez vous aussi vous y retrouver. En revanche je vous donne raison pour les gens qui ont été jugés et condamnés.

  • Posté par collin liliane, mercredi 27 octobre 2021, 11:31

    57% des emprisonnés récidivent après leur libération - sans même parler de ceux qui ne se font pas prendre de nouveau. Pourquoi ne pas rendre les conditions d'incarcération tellement dures qu'elles rempliraient un rôle de dissuasion?

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs