Accueil Médias

La police met en garde contre de nouveaux messages de phishing

Les autorités invitent les utilisateurs à ne pas cliquer directement sur les liens et à s’assurer que les messages officiels provenant de My e-Box s’adressent toujours à leur destinataire en mentionnant leur nom.

Temps de lecture: 2 min

De nouvelles tentatives de phishing (hameçonnage) utilisent l’adresse de My e-Box (myebox.noreply@bosa.fgov.be), la plateforme qui centralise les documents officiels envoyés par les institutions publiques, alerte mercredi le SPF Stratégie et Appui. Ces messages sont particulièrement convaincants, donc d’autant plus dangereux, prévient le service public fédéral.

Les autorités invitent les utilisateurs à ne pas cliquer directement sur les liens et à s’assurer que les messages officiels provenant de My e-Box s’adressent toujours à leur destinataire en mentionnant leur nom (« Chère Madame/Monsieur suivi de votre prénom et nom » et non « Chère Madame, Cher Monsieur, ou encore Cher citoyen »), et à vérifier que la plateforme ne demande pas de compléter des données bancaires ou d’autres identifiants que les clés numériques CSAM nécessaires pour se connecter.

En cas d’e-mail suspect, il est conseillé de naviguer vers https ://myebox.be et d’accéder à l’application via le lien « Ouvrir My e-Box » sur la page d’accueil. S’il n’y a pas de nouveau message dans My e-Box, l’e-mail reçu constitue une tentative d’hameçonnage.

Les cas récemment signalés concernent une notification en néerlandais de My e-Box indiquant faussement qu’un nouvel Avertissement Extrait de Rôle du SPF Finances est disponible.

De son côté, la police fédérale met également en garde contre des messages de phishing avec le titre « Convocation police-fédérale ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Soirmag Voir les articles de Soirmag