Accueil

Mieux remboursé

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Depuis 2001, la toxine botulique est remboursée par l’Inami dans des conditions strictes : pour les membres supérieurs du corps si elle est utilisée dans les trois à douze mois après un AVC. Depuis le 1er  août 2021, ces conditions ont été étendues. Le remboursement de ce traitement est effectif pour les membres supérieurs, quelle que soit l’origine de la spasticité. Et au niveau du pied après un AVC ou un traumatisme crânien.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs