Accueil Économie

Loi belge: distinguer les plateformes «donneuses d’ordre» des simples intermédiaires

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le gouvernement belge avait lui aussi souhaité s’attaquer aux conditions de travail des collaborateurs des plateformes numériques. Le cabinet du ministre de l’Economie Pierre-Yves Dermagne (PS) s’y attelle donc depuis plusieurs mois. D’abord via une consultation populaire en ligne baptisée « platformwork.be » qui invite tout travailleur d’une entreprise digitale à s’épancher sur son vécu quotidien (des observations citoyennes sont également les bienvenues). Sur base de ces constats mais également de l’initiative européenne en cours (la future directive) et de la future jurisprudence belge en la matière (le verdict du procès Deliveroo), une proposition législative sera avancée pour juin 2022.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Le salon Batibouw vise le zéro carbone

L’an prochain, Batibouw deviendra le salon de la durabilité à tous les étages. Les exposants devront respecter les critères ESG pour être admis. De leur côté, les organisateurs promettent de s’engager sur une voie la plus « green » possible.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs