Accueil Médias

Vie privée: Helena devrait prévenir tous ses patients d’une potentielle violation de leurs données de santé

Au lendemain de la plainte déposée par Medispring devant l’APD, les réactions politiques oscillent de l’indifférence à l’indignation. Au sens du RGPD, il s’agit bien d’une faille de sécurité, insiste un expert, qui devrait sans tarder être déclarée.

Article réservé aux abonnés
Responsable du pôle Multimédias Temps de lecture: 4 min

Il n’aura fallu qu’un coup de fil de Frank Robben à Bosa (SPF Stratégie et appui), mardi en fin de matinée, pour ordonner le retrait du « login Helena » de la liste des moyens d’authentification reconnus par l’Etat pour accéder à son dossier médical ou au portail MyPension.be. Pour rappel, le matin même, la coopérative Medispring avait déposé une plainte devant l’Autorité de protection des données (APD) dénonçant une solide faille de sécurité dans cet outil développé par la société Corilus (Le Soir du 27 octobre). Le bug ? Helena, qui a pourtant été homologuée à un niveau de sécurité inférieur à itsme ou la carte d’identité électronique, permet d’ouvrir un accès à ces données sensibles sans qu’à aucun moment du processus de création de compte, ni l’identité du patient, ni son lien thérapeutique ne soient formellement authentifiés.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Legarou Marcel, vendredi 29 octobre 2021, 8:20

    Ceux qui s'imaginent que F. Robben agit seul sont de dangereux naïfs. Quant à ceux qui se contentent de vouloir nous le faire croire sans gratter plus loin que la commission d'enquête postiche qui ne va pas manquer de suivre ...

  • Posté par Delikovic Dogan, jeudi 28 octobre 2021, 4:29

    J'abonde dans votre sens et que ceci soit fait le plus rapidement possible ! Un truand comme F. Robben responsable de la mise en danger systématique de nos données personnelles, certainement à dessein, DOIT non-seulement être démissionné mais DOIT également faire l'objet d'une enquête parlementaire tant la gravité de ses actes depuis des années a insécurisé nos données de santé, de pension, de sécurité sociale. Mais pour ce faire il faudrait que le mêmes truands que lui qui le protègent envers et contre tout, ceux pour lesquels les citoyens votent régulièrement, fassent preuve d'un peu de courage. Et il doit d'autant plus leur manquer que le Sieur Robben a sévi au sein d'un tas d'organismes différents et essentiels à l'état, de la sûreté d'état à la banque-carrefour des données sociales... et qu'il connaît par conséquent tous les arrangements (vous savez ce terme italien qui désigne les ententes entre différents membres d'une même famille mafieuse du côté de la Sicile, de la Calabre ou encore de la Campagnie). Pauvre Belgique qui a cessé depuis longtemps d'être un état de droit pour devenir ce que Noam Chomsky nommait ''Failed State'' ce qui définit à merveille l'état belge depuis le début de cette pandémie où chaque loi édictée l'a été en contournant sciemment le parlement et où même le gouvernement s'est assis sur une décision du conseil d'état qui condamne l'action de Frank Robben en l'ayant jugée illégale, rien de moins ! Hélas mille fois hélas, notre classe politique belge doit être une des plus corrompues au monde, elle qui a érigé l'esprit de pesanteur en mode de gouvernance afin que rien jamais ne change. N'est-ce pas la situation réelle de notre pays, condamné de toutes parts par l'Europe et qui continue à essayer de sauvegarder ses privilèges alors que le pays s'effondre et que la population commence à se scinder en deux camps, les vaccinés et les non-vaccinés, contexte encore exacerbé par ce bon De Croo qui a préféré culpabiliser une partie de la population en la jetant en pâture au reste de la société plutôt que faire son mea-culpa pour les graves erreurs de gestion commises par son gouvernement en cette période de pandémie. Il est vrai qu'il est plus facile de montrer du doigt une certaine couche de la population en la désignant comme responsable de la situation actuelle que de mettre sur pied une vraie politique destinée à combattre la pandémie efficacement c'est-à-dire autrement que par la seule solution de facilité existante : la vaccination. Le voudraient-ils que nos politicards seraient totalement incapables de mettre en oeuvre une réelle politique de traçage (respectueuse du RGPD) de suivi et d'isolement, tout en vaccinant à bon escient et en mettant sur pied des mesure oubliées depuis longtemps (port du masque, distanciation sociale et désinfection des mains). Voilà donc où conduisent des mesures insanes lorsqu'on a comme seul but la croissance d'une économie au détriment de la santé de la population dont on est pourtant responsable...

  • Posté par Otte Gérard, mercredi 27 octobre 2021, 23:07

    La guerre de Troie ne se répètera pas ! La Belle Helena a été répudiée avant qu'un cheval de Troie ne divulgue vos misérables chouias de pension à la risée populaire.

  • Posté par Mauer Marc, mercredi 27 octobre 2021, 19:06

    Le mode de login incriminé était réservé aux médecins, qui détenaient le nr niss du patient, et qui auraient octroyé un login d’une manière un peu légère. Ce mode ne représente pas 1% des connexions. Depuis ce matin, j’ai cru comprendre que ce mode de login allait désormais vérifier que le médecin est bien le médecin de référence du patient concerné. Franchement, beaucoup de bruit pour pas grand’chose, et au passage, Medispring est un acteur du marché, concurrent de Corilus !

  • Posté par Fonder Daniel, mercredi 27 octobre 2021, 19:42

    La naïveté peut conduire à tous les excès. La légèreté ne doit pas être possible dans la protection des données privées. La délégation de pouvoir doit toujours être matérialisée de manière forte, pas par un simple clic.

Plus de commentaires

Aussi en Médias

Koh-Lanta: entre guerre des chefs et guerre des sexes

L’alliance féminine de Koh-Lanta est perçue comme sexiste par des candidats masculins qui n’hésitent pourtant pas à jouer la carte de la « solidarité masculine ». Les stratégies femmes/hommes sont-elles le reflet bronzé, musclé et à l’eau salée des rapports de genre de notre société ?

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs