Accueil Société

Proxénétisme: pour le ministère public, le projet de loi peut avoir de graves conséquences

Ce mercredi, la commission Justice de la chambre auditionnait des représentants du ministère public au sujet de la réforme du code pénal sexuel. Le moins que l’on puisse dire est que le volet « proxénétisme » de cette réforme ne les emballe pas.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Pour le ministère public, les conséquences de ces changements législatifs pourraient être catastrophiques dans la lutte contre la traite des êtres humains, notamment en laissant la porte ouverte à des réseaux criminels qui pourraient désormais ouvrir et gérer des salons de prostitution.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs