Accueil Sports Football Football à l'étranger

Cinq changements dans un match: chaque compétition pourra décider de conserver cette option

Cette mesure adoptée temporairement en raison de la pandémie de Covid-19 pourrait bien rester en vigueur.

Temps de lecture: 2 min

L’IFAB, l’instance qui détermine et fait évoluer les règles du football, a recommandé mercredi que chaque compétition puisse autoriser les équipes participantes à effectuer jusqu’à cinq remplacements par match.

En 2020, lorsque les compétitions ont repris après l’interruption provoquée par la pandémie de coronavirus et que les équipes s’apprêtaient à affronter des calendriers très denses, l’IFAB avait permis, de manière provisoire, aux compétitions nationales et internationales de passer de trois à cinq remplacements par match. Cet amendement temporaire avait été prolongé en mai 2021 pour les compétitions se terminant avant le 31 décembre 2022.

« Depuis lors, plusieurs confédérations, associations membres, ligues et autres parties prenantes clés ont demandé l’inscription définitive de cet amendement dans les Lois du Jeu (édition 2022/23) », a expliqué l’IFAB dans un communiqué. Les groupes consultatifs Technique et Football de l’IFAB se sont réunis mercredi. Ils recommandent que « les organisateurs de compétitions puissent décider d’accroître ou non le nombre de remplacements autorisés en fonction des besoins de leur environnement footballistique. » En revanche, le nombre d’opportunités de remplacement devra rester le même, à savoir trois fenêtres hors mi-temps.

L’IFAB se penchera sur la question lors de sa séance de travail annuelle du 25 novembre et lors de son assemblée générale annuelle des 4 et 5 mars 2022 à Zurich.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Football international

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir