Accueil Culture Livres

Alix Garin, prix Rossel BD: «La vocation de la création, c’est tendre un miroir au lecteur»

Le prix Rossel du roman de bande dessinée a été attribué ce mercredi à Alix Garin, 24 ans, pour son premier album « Ne m’oublie pas », sorti au Lombard en janvier. Découvrez les premières pages.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 5 min

L’Alzheimer d’une vieille dame que sa petite-fille emmène revoir sa maison d’enfance est finalement un tout, tout, tout petit détail dans ce récit foisonnant comme la vie. L’autrice belge Alix Garin, rafle ici son 4e prix – dont le prix BD Fnac en mai dernier – pour cet album d’une délicatesse absolue, mêlant avec pudeur et tendresse des thèmes comme le vieillissement, la mort ou l’homosexualité.

Là où Netflix aurait fait une série en trois saisons, vous, vous condensez tout, comme s’il fallait que ça sorte, comme s’il y avait urgence.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs