Accueil Monde Afrique

Procès du «héros de l’hôtel Mille Collines» au Rwanda: l’affaire n’est pas close, souligne Wilmès

Légère détente entre la Belgique et le Rwanda, après que Bruxelles avait énoncé le procès inéquitable de Paul Rusesabagina. Le dialogue « reste ouvert », notamment sur le procès de l’opposant belgo-rwandais au régime Kagame, assure la ministre belge des Affaires étrangères après un long entretien à Kigali avec son homologue rwandais.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

L’histoire n’est pas encore écrite à ce sujet… » A l’issue d’un entretien « constructif » avec son homologue rwandais, mercredi à Kigali, Sophie Wilmès a souligné que le sort judiciaire de Paul Rusesabagina n’est pas scellé : le procès de « notre concitoyen va recommencer. Il y a plusieurs appels ».

L’affaire du « héros de l’hôtel des Mille Collines » a suscité une vive tension entre la Belgique et le Rwanda. La ministre belge des Affaires étrangères avait dénoncé le procès inéquitable du sauveur de Tutsis pendant le génocide, ex-patron de l’hôtel, dont l’épopée a fait l’objet d’un film à succès. Devenu opposant en exil au régime autoritaire du président Kagame, « kidnappé » par Kigali, Paul Rusesabagina, un Belgo-Rwandais, a été condamné en septembre à 25 ans de prison. Accusé d’avoir fondé un groupe rebelle.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Desplanques Claude, mercredi 27 octobre 2021, 22:36

    "Légère détente entre la Belgique et le Rwanda, après que Bruxelles avait énoncé le procès inéquitable de Paul Rusesabagina." Incompréhensible, sauf si on écrit "dénoncé" au lieu de "énoncé"...

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs