Accueil Société

Antoine Flahault: «Partout en Europe, la vaccination seule ne suffit pas à enrayer l’épidémie»

L’épidémiologiste suisse alerte sur la vague qui touche l’Europe de l’Est et qui pourrait essaimer à l’ouest. A l’approche de l’hiver, on ne semble pas pouvoir faire l’économie de mesures sanitaires.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Société Temps de lecture: 5 min

Sur le front du covid, l’Europe est une terre de contrastes. Il suffit de jeter un œil à la dernière carte de la situation épidémiologique publiée par le centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) pour s’en rendre compte. Le patchwork de couleurs démontre des situations parfois très différentes selon les pays, et même parfois selon les régions. Difficile, dès lors, de faire une analyse linéaire sur l’ensemble du continent, mais des tendances se dégagent néanmoins, comme nous l’explique Antoine Flahault, épidémiologiste et directeur de l’Institut de santé globale à l’université de Genève.

La situation sanitaire rougit de plus en plus à l’est, doit-on craindre une contamination vers l’ouest de l’Europe ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

26 Commentaires

  • Posté par Martin Roland, jeudi 28 octobre 2021, 21:49

    De P. Desproges: " l'ennemi (antivax et covidiot) est bête : il pense que c'est nous (vaccinés: plus de 3 milliards ) qui sommes l'ennemi alors que c'est lui !" . Nous avons la chance formidable de disposer de plusieurs vaccins efficaces contre les formes graves du covid. Les antivax ignares en sont toujours à nous ressasser les mêmes rengaines qui ne tiennent pas la route scientifiquement: d'ailleurs il suffit de regarder ce qui se passe dans les pays où la couverture vaccinale est médiocre et peu de respect envers les recommandations prophylactiques : Roumanie, Bulgarie, Russie , pays Baltes : la cata ! Je considère que ce sont eux, les antivax et les covidiots, qui sapent toutes les tentatives de sortie de ce marasme.

  • Posté par massacry olivier, jeudi 28 octobre 2021, 20:56

    < Ce qu’on peut en déduire, c’est que la vaccination comme seule arme ne suffit pas à enrayer l’épidémie. L’Angleterre a fait ce choix en retirant toutes ses mesures sanitaires le 19 juillet et en paie le prix aujourd’hui. > tiens où sont passé ceux qui aimaient vanter le < jour des liberté>, le bon sens anglais et leur pragmatisme?

  • Posté par Lecocq Annie, jeudi 28 octobre 2021, 19:56

    @ Raspe Eric, "Dégagez, vous n'avez plus à polluer ce journal de vos sécrétions". Vous reflétez vraiment ce que je viens d'écrire, agressivité et même méchanceté. Devant le juge ça m'étonnerait mais je ne vous dirais pas pourquoi !

  • Posté par STORDIAU Pierre, vendredi 29 octobre 2021, 9:16

    DÉGAGEZ vous-même; Lecocq Annie; votre propagande conspirationniste ne dupe plus personne ! "On ne peut avoir raison seul.e contre tous.tes " , madame l'obscurantiste haineu.se .

  • Posté par Martin Roland, jeudi 28 octobre 2021, 22:39

    The times of Israël, ce 28 octobre: "les "gentils" antivax menacent de mort le Dr Sharon Alroy-Preis, directrice des services de la santé publique en Israël : Meir Preis, son mari, a publié dans la matinée un tweet en citant les comptes de la police et du ministre de la Sécurité publique. « Je me tourne directement vers vous », a-t-il écrit. « Il y a des menaces concrètes contre la vie de ma femme (Sharon Alroy-Preis). Vous le savez, il y a des messages sur les réseaux sociaux, il y a des numéros de téléphone, il y a des appels téléphoniques clairement menaçants. Vous avez les matériaux. C’est le moment d’agir, maintenant, avant qu’il ne soit trop tard ! »

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs