Accueil Société

Covid-19: moins de naissances et moins de prématurés en 2020

Une large étude menée par le Centre d’épidémiologie périnatale met en lumière les conséquences du covid-19 sur les naissances et la santé des mamans et nourrissons.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Quelles conséquences le covid-19 a-t-il eues sur la santé périnatale et sur le nombre de naissances ? Le Centre d’épidémiologie périnatale (Cepip) vient de publier un rapport sur la question où l'on tire un premier constat important : en 2020, les prématurités tardives sont en nette diminution, avec une chute de 17,4 % par rapport à 2019. La prématurité tardive – dit aussi late preterm – représente la naissance prématurée d’un enfant survenant entre les 34 et 36es semaines de grossesse.

« Les professionnels de la santé tentent de réduire cette prématurité depuis des années, et, suite à la crise sanitaire, il y a eu une diminution du taux. Je crois que c’est vraiment un phénomène à analyser plus en profondeur », déclare Charlotte Leroy, co-autrice de l’étude avec Virginie Van Leeuw.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs