Accueil Culture Livres

Céline Minard: un fourmillant et coloré retable d’images et d’idées

« Plasmas » nous entraîne dans les mondes hypothétiques du futur. Avec beaucoup de couleurs, de grâce et de poésie.

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 2 min

Céline Minard aime changer de monde. Ses précédents romans se passaient au Far West, au Moyen Age, en haute montagne, à Hong Kong. Elle est en perpétuel mouvement. Elle nous avait dit, il y a deux ans, à la sortie de Bacchantes : « Je ne suis pas un écrivain qui creuse toujours dans le même sillon, je préfère explorer divers univers. Les livres, je les vois comme des mondes, ou comme des habitats. Je construis une baraque ou un monde et puis je bouge et j’en construis une autre. » Cette fois-ci, ce sont plusieurs mondes qu’elle dessine, des mondes hypothétiques, des mondes futurs. On est en effet en pleine science-fiction. Sans quincaillerie technologique, sans cyborgs, vaisseaux spatiaux et extraterrestres, avec des chimères biologiques et poétiques qui forment l’avenir de l’espèce humaine.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs