Accueil Culture Livres

François-Henri Désérable: «Je ne suis pas Stendhal, le réalisme m’emmerde»

L’Académie française couronne l’auteur de « Mon maître et mon vainqueur ».

Lisez le premier chapitre.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

L’ironie préside parfois au fonctionnement des prix littéraires : il y a quatre ans, Un certain M. Piekielny , de François-Henri Désérable, avait été retenu par tous les jurys et a fait figure de phénomène, le temps des sélections au moins. Et puis… rien ! Cette année, Mon maître et mon vainqueur a été complètement négligé par les mêmes jurys, sauf celui du Grand Prix du roman de l’Académie française. Et puis… il a été choisi.

Cela vaut bien un joli but qu’il aurait marqué dans son sport préféré, et où il avait envisagé une carrière professionnelle, le hockey sur glace.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs