Accueil Belgique

Vincent Gilles (SLFP): «Certains évoquent clairement le suicide»

Le président du syndicat libéral monte au créneau. Il est inquiet pour la santé des membres du service. Et craint une bavure.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Vincent Gilles, président du SLFP-Police, réagit à notre enquête. Il exige de protéger les policiers de la DAP. Et le public : « Nous flirtons continuellement avec une bavure ».

Etes-vous inquiet pour le personnel de l’unité centrale de la DAP, la « police des VIP » ?

Je suis inquiet, effectivement. Les témoignages anonymes que vous avez trouvés et, de notre côté, les éléments que nous avons recueillis dans notre enquête de satisfaction au travail illustrent malheureusement une évidence : des personnes sont en danger.

En danger à quel point ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs