Accueil La Une Économie

Sabena: les alliances

Les années 90 sont délicates pour la compagnie aérienne belge. La Sabena confrontée à des difficultés financières de plus en plus importantes cherche un partenariat.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Article paru dans Le Soir, le 6 octobre 2001

Las ! L’année 1990 s’annonce catastrophique. Marquée par la crise du Golfe et son impact sur les prix pétroliers et le trafic aérien, elle l’est aussi, pour la Sabena, par les graves ennuis de santé de Carlos Van Rafelghem. Terrassé à l’été par une hémorragie cérébrale, il mourra quelques mois plus tard après avoir été, entre-temps, admis à la retraite. Un chasseur de têtes est sollicité. Le 9 novembre, Dehaene annonce qu’il a déniché l’oiseau rare. Pierre Godfroid, un Anversois de 56 ans, docteur en droit et président de Continental Foods, succède à Van Rafelghem. Perçu comme un manager de choc par le personnel, se souvient un syndicaliste. Il ne sera pas déçu.

Godfroid entre officiellement en fonction le 1er janvier 1991, en pleine crise du Golfe. La veille, British Airways et KLM ont annoncé leur retrait de SWA, la filiale transport aérien… qui n’a bientôt plus de raison d’être.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs