Accueil Nos grands formats historiques

La Sabena, de la success story à la faillite (1923-2001)

La Sabena est l’acronyme de Société anonyme belge d’exploitation de la navigation aérienne. Elle a été fondée en 1923 et déclarée en faillite, il y a tout juste 20 ans, le 7 novembre 2001.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Web Temps de lecture: 1 min

La Sabena, Société anonyme belge d’exploitation de la navigation aérienne, fut créée en 1923. C’est l’une des compagnies les plus anciennes du monde, juste après la KLM et Avianca. La Sabena est née sous l’impulsion d’un pilote, Georges Nélis, soutenu par le roi Albert 1er.

Le 7 novembre 2001, la Sabena quasi octogénaire, est déclarée en faillite.

Le Soir vous ouvre ses archives pour vous raconter l’histoire de ce fleuron belge.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

19 Commentaires

  • Posté par Baeyens Remi, dimanche 7 novembre 2021, 13:40

    J'ai une relation passionnante avec la Sabena. J'ai pris la première fois l'avion en 1952. DC4: Bruxelles-Stanleyville, puis Stan-Bukavu en DC3 et finalemen Bukavu-Goma en Dove. Nous allions au Collège à Bukavu lors des congés trimestriels en DC3 de la Sabena. Retour en Belgique avec des DC6 et DC7 lors des congés. En 60, nous avons été évacués par la Sabena en Convair de Bunia vers Usumbura sous les balles. Puis retour en Belgique en DC7. Lors de l'évacuation, ces pilotes ont effectués un travail surhumain sans compter leurs heures. Un grand merci à eux. C'est curieux, l'article n'en parle pas. lors de ma vie professionnelle, j'ai eu la chance de pouvoir voyager avec la Sabena en 707, 747, DC9 et Airbus etc aux USA (NY, Atlanta, Chicago, Boston etc, Japon, un peu partout en Europe. La Sabena a contribué énormément à la prospérité et là la présence belge dans le monde. Il fallait que les politiciens s'en mêlent pour couler ce fleuron Belge ! Honte à eux.

  • Posté par jourdain Claude, dimanche 7 novembre 2021, 13:31

    J'ai commencé à voyager, pour le boulot, en 1975. En route, environ 60% de mon temps, sur les 5 continents. J'ai toujours "pris" la SABENA quand c'était possible et je n'ai que de très, très bons souvenirs. C'est d'une autre époque où voyager était encore un "art".

  • Posté par Staquet Jean-Marie, dimanche 7 novembre 2021, 13:26

    Vous observerez le mépris de classe à peine dissimulé de certaines personnes de « gauche » qui, inlassablement, traquent l’estrèmedroâte à toutes occasions mais… À cause de ces sales pauvres qui veulent partir en avion, c’est plus comme avant. On était tellement mieux en First sur compte du contribuable! C’était le bon temps, le temps du Congo, ma bonne dame! Quand les Congolais et les ôvrîs remaraient à leu’ place! Maintenant, c’est le temps de la conversion. Pour la planète, décolonisme, traque des fachos, du sale peuple populissss. Les temps changent, mais toujours les mêmes Titulaires de la Vérité. Go with the flow!

  • Posté par Moriaux Raymond, dimanche 7 novembre 2021, 15:33

    Ça fait mal au cou, hein, de devoir toujours regarder au-dessus de soi. Au point qu'on se dit qu'il est plus simple de, tout le temps et à tout propos, rabaisser les autres que de s'élever soi-même. L'éloge de la médiocrité en fait.

  • Posté par Moriaux Raymond, dimanche 7 novembre 2021, 15:19

    Comme toujours à côté de la plaque. Z'avez sans doute des problèmes de selles.

Plus de commentaires

Aussi en Nos grands formats historiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs