Accueil Culture Livres

Lucky Luke à Brokeback Mountain

Ralf König, l’auteur allemand des « Nouveaux mecs » et de « La capote qui tue », déshabille le mythe de Lucky Luke. Couillu et mal rasé, le cow-boy se réveille en héros queer de la tolérance dans « Choco-Boys ».

Lisez le premier chapitre.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Culture Temps de lecture: 4 min

Dans Choco-Boys , Lucky Luke dégaine en faveur de la communauté LGBT. Le maître allemand de la bande dessinée, dont l’humour est toujours teinté d’homosexualité, envoie Lucky Luke à Straight Gulch, garder des vaches suisses avec un cow-boy amoureux d’un cow-boy. Avec Astérix, Lucky Luke est l’un des rares personnages de bande dessinée populaire en Allemagne où, contrairement à la Belgique, la BD ne fait pas partie du patrimoine culturel.

Gamin, Ralf König en pinçait pour ce cow-boy insaisissable. Il décalquait inlassablement sa silhouette dans ses cahiers. Le héros de Morris a éveillé sa passion pour le dessin et, à 61 ans, le destin l’a remis sur sa route.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs